tourisme@ccscc.fr    ||      +33 (0) 3 85 92 00 16    ||      SUD CÔTE CHALONNAISE TOURISME    ||      +33 (0)9 77 35 14 40    ||        tourisme@ccscc.fr

Les églises romanes du Sud Côte Chalonnaise

Carte CCSCC avec églises
guide-des-eglises-romanes_m

Le Guide des Églises Romanes

Pour faciliter votre visite, n'hésitez pas à vous procurer le "Guide des Églises Romanes du Sud de la Côte Chalonnaise" en vente dans les Bureaux d'Information Touristique de Buxy et Saint-Gengoux-le-National (possibilité d'envoi postal).

Prix de vente: 5€

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez consulter les fiches descriptives des églises du diocèse en cliquant sur le lien suivant de l’association Pastourisme 71 : http://www.pastourisme71.com/pages/les_fiches_eglises.htm

 

 

BISSEY-SOUS-CRUCHAUD

Église Saint-Jean-Baptiste

Église ouverte.

L’église de Bissey-sous-Cruchaud n’a rien qui attire l’œil. C’est une église qui a souffert : ses murs en portent la trace, des textes en témoignent. Mais c’est une église qui présente des richesses étonnantes. On ne sort pas neutre de sa visite.

Mobilier du chœur classé au titre des objets par les monuments historiques.

Eglise Bissey sous Cruchaud
Eglise Bissy sur Fley

BISSY-SUR-FLEY

Église de la Nativité de la Vierge

Église ouverte.

L’église paroissiale de Bissy-sur-Fley est placée sous le vocable de la Nativité de la Vierge et inscrite à l’inventaire des monuments historiques. Elle comprend une nef du XIème siècle, une chapelle seigneuriale du XVème, un chœur et un clocher de l’époque moderne.

BURNAND

Chapelle Saint-Nizier

 

L’église de Burnand, d’architecture romane, du XIème siècle, classée monument historique, est mentionnée dans une charte du cartulaire de Saint-Vincent de Mâcon. Elle est dédiée à Saint Nizier, ordonné prêtre à 30 ans par l’évêque de Chalon-sur-Saône, évêque de Lyon pendant 20 ans, mort
en 573 et à Saint Martin. Des peintures murales de valeur ont été découvertes, lors de travaux de rénovation en 1980.

Chapelle Saint-Martin Burnand 2
Eglise-de-St-Martin-de-Croix-300x225

BURNAND

Chapelle Saint-Martin, hameau de Saint-Martin-de-Croix.

Cet édifice situé dans le hameau de Saint-Martin-de-Croix dépendant de la commune de Burnand est fort simple dans son plan : une nef romane non voûtée et un choeur à chevet plat remanié au XVe siècle. À noter la présence d'un clocher-peigne qu'on ne retrouve guère pour l'époque romane et dans la région qu'à Saint-Martin-de-Lixy, en Brionnais. La partie romane est souvent datée du XIe siècle, mais l'appareil soigné des murs gouttereaux et du portail sud désignerait tout aussi bien le siècle suivant.

BUXY

Église Saint-Germain

Église ouverte.

L’église romane de Buxy, à trois nefs, située au cœur de l’ancienne cité, a sans doute succédé à des bâtiments plus modestes, en bois, qui ont été incendiés à plusieurs reprises. De cette église romane il ne reste que le chœur ; mais l’église à trois nefs actuelle, agrandie en 1863, en garde l’esprit.
Deux chapelles ajoutées au 16ème siècle, portant encore le nom de leurs fondateurs (chapelle Cortot, chapelle Perreault) n’en rompent pas l’harmonie (la première est celle du Saint Sacrement).

Inscrite partiellement aux monuments historiques en 1943 : l'abside, les absidioles, le transept, le clocher avec sa tourelle d'accès et les deux chapelles latérales nord.

 

 

 

 

 

Eglise Buxy
Eglise de Cersot

CERSOT

Église de l'Assomption de la Saint-Vierge.

Église ouverte. Dans le cas contraire, clés à demander en mairie le mardi après-midi. Tél. : +33 (0)3 85 96 14 32.

L'église de Cersot a connu plusieurs périodes de construction : seule la nef est d'origine romane.

Cloche du XVIème siècle, classée au titre des monuments historiques en 1935.

 

CHÂTEL-MORON

Église Saint-Martin

Église ouverte.

L'abside est certainement la partie la plus ancienne de l'église. Elle daterait du début du XIIème siècle.

 

 

Eglise Chatel Moron
église de Collonge en Charollais

COLLONGE-EN-CHAROLLAIS

Église Saint-Etienne

Église ouverte.

Elle a des origines inconnues, peut-être carolingiennes. Ses fondations datent de la période romane, sans doute du XIème siècle. Elle était sous l’Ancien Régime rattachée à l’archiprêtré du Rousset et à la nomination de l’évêque de Mâcon. Elle est sous le vocable de Saint-Etienne, diacre de la primitive église, premier martyr chrétien, lapidé pour sa foi. L’église paroissiale Saint-Etienne de Collonge date de la fin du XVème siècle pour le chevet et la travée.

CULLES-LES-ROCHES

Église Saint-Germain

Église ouverte d'avril à octobre. En dehors de cette période, clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 44 06 55.

L'église de Culles-les-Roches domine le village depuis une terrasse rocheuse. L'église a été construite sous l'influence de Cluny au XIème siècle. Elle dépendait d'un petit prieuré, d'une petite communauté de religieux. A la Révolution, l'église est devenue "Temple de la Raison", avant d'être rendue au culte.

Eglise Culles les Roches
Eglise Fley

FLEY

Église Saint-Euverte

Visible grâce à une grille à l'entrée en été ou clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 49 28 99.

L'église Saint-Euverte de Fley date du XIIème siècle. L'abbaye cistercienne de la Ferté-sur-Grosne a possédé à Fley un prieuré. Une église plus ancienne l'aurait précédé à l'époque carolingienne.

 

GENOUILLY

Église Saint-Pierre

Église ouverte de 10h à 18h.

L’église de Genouilly, placée sous le patronage de Saint-Pierre, se trouvait  dans le diocèse de Mâcon, à la collation de l’évêque et dans l’archiprêtré du Rousset. D’architecture romane, elle date du milieu du XIème siècle.

Eglise Genouilly LIGHT
Eglise Germagny

GERMAGNY

Église de l'Assomption

Église ouverte.

L'église de Germagny daterait du milieu du XIIème siècle. Les moines de Cluny ont eu jusqu'au milieu du XVème un prieuré, petite communauté de religieux dépendant de l'abbaye.

Clôture de chœur classée au titre des objets des monuments historiques en 1952.

GRANGES

Église Saint-Martin

Église ouverte.

L’église romane de Granges, dédiée à saint-Martin et saint-Eloi, date de la 1ère moitié du XIIème siècle. Avec la croix de 1720 ornée d’un cœur qui lui fait face, elle est inscrite, en 1990 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 

Eglise Granges
Eglise Le Puley light

LE PULEY

Église prieurale du Puley

Église ouverte.

L’église romane du Puley, qui peut être datée du début du 12ème siècle, classée monument historique, a été le siège d’un prieuré rattaché à l’abbaye bénédictine de Lancharre, dès 1263.

ROSEY

Église Saint-Pierre

Visible grâce à une grille à l'entrée en été ou clés à demander en mairie. Tél. : + 33(0)3 85 47 91 68.

L'église de Rosey est située à l'écart du village, près d'un gros bâtiment qui était un prieuré, abritant une petite communauté de religieux, lié à une abbaye. Elle avait donc une double vocation paroissiale et prieurale (ou conventuelle) comme le montrent encore les stalles des moines dans le chœur.

Inscrite aux monuments historiques en 1942 et mobilier classé au titre des objets par les monuments historiques.

Eglise Rosey
Eglise Saint-Boil

SAINT-BOIL

Église Saint-Baudille

Clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 92 37 18.

Cette église est consacrée à Saint-Baudile, martyr du IIIème siècle. Originaire d’Orléans, il décida
avec son épouse d’aller évangéliser la région de Nîmes ; c’est là qu’il fut décapité pour avoir interrompu un sacrifice païen. Le nom du village serait une altération du nom de Saint-Baudile. La partie la plus ancienne de l'église de Saint-Boil est son clocher : il daterait du XIème siècle.

Clocher inscrit aux monuments historiques en 1943 et mobilier classé au titre des objets par les monuments historiques.

SAINTE-HÉLÈNE

Église Saint-Symphorien

Visible grâce à une grille à l'entrée en été ou clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 96 98 05.

La partie la plus ancienne de l'église Saint-Symphorien est son clocher : il daterait du XIIème siècle.

 

Eglise Sainte Hélène
St Gengoux clocher light

SAINT-GENGOUX-LE-NATIONAL

Église Saint-Louis

Église ouverte.

Ce sont les moines Bénédictins de Cluny qui décidèrent de construire en 1120 une "grande église" sous le vocable de Saint-Gengoux. Deux styles architecturaux bien tranchés s'y reconnaissent : le roman et le gothique. Le clocher roman octogonal à 3 étages reste typique, bien que le toit trapu ait été remplacé en 1867 par la flèche pointue. La tour de l'horloge, édifiée en 1566, et recouverte d'un clocheton à lanterne renaissance, lui est reliée par un "pontet en bois", dispositif original et rare pour la région.

Site inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1926. Une cloche de 1629 a été classée au titre des objets par les monuments historiques le 4 juillet 1903 et un tableau de Pierre Bonnardel (personnage de Saint-Gengoux donnant du pain aux pauvres) a été classé par les monuments historiques en 2016.

SAINT-MARTIN-DU-TARTRE

Église Saint-Martin

Visible grâce à une grille à l'entrée en été ou clés à demander en Mairie. Tél. +33 (0)3 85 92 53 07.

L’église de Saint-Martin-du-Tartre, d’architecture romane, a été donnée en 948 au monastère de Cluny. Elle est placée sous le vocable de Saint-Martin de Tours.

Les parties les plus anciennes dateraient de la fin du XIème siècle.

Eglise Saint Martin du Tartre
Eglise Saint Maurice des Champs

SAINT-MAURICE-DES-CHAMPS

Église Saint-Maurice.

Église ouverte.

L'église de Saint-Maurice-des-Champs est entourée du cimetière. Les parties les plus anciennes, c'est-à-dire le chœur, l'abside, la voûte supportant le clocher et l'ornementation du mur sud, dateraient du XIIème siècle.

Portail sud inscrit aux monuments historiques en 1971 et cloche classée au titre des objets par les monuments historiques en 1992.

SAINT-MAURICE-DES-CHAMPS

Église La Rochette

Église ouverte.

Trouver une deuxième église entourée d'un cimetière sur la commune peut surprendre, mais son existence est due à la présence du château, situé en face. Il semble qu'elle ait été dans un premier temps une chapelle castrale, puis qu'elle ait été ouverte à toute la population.

Clôture de chœur classée au titre des objets par les monuments historiques en 1982.

Eglise Saint Maurice des Champs La Rochette
Eglise Saint Vallerin

SAINT-VALLERIN

Église Saint-Valérien

Clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 92 12 12.

Les parties les plus anciennes de l'église de Saint-Vallerin seraient datées du premier quart du XIIème siècle.

Fonts baptismaux classés au titre des objets par les monuments historiques en 1931.

 

SANTILLY

Église Saint-Victor

Église ouverte.

L’église romane de Santilly, sous le vocable de Saint-Victor, martyr romain des premiers siècles, présente une belle restauration récente extérieure et intérieure. Sa voûte de bois est remarquable. L'église Saint-Victor date des XIIème et XIIIème siècles.

Eglise Santilly
Eglise Sassangy

SASSANGY

Église Saint-Fiacre

Clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 96 16 17.

Le clocher de l'église de Sassangy daterait de la fin du XIème siècle : il serait la seule trace romane de l'édifice.

Mobilier classé au titre des objets par les monuments historiques.

SAULES

Église Saint-Hilaire

Clés à demander en Mairie. Tél. : +33 (0)3 85 44 05 39.

L’église romane, dont le clocher date du XIIème siècle, a été refaite en 1744, sans doute à la suite d’un incendie. Seul le clocher d'origine romane a perduré. Elle est sous le vocable de Saint-Hilaire, qui a été évêque de Poitiers en 347 et Père de l’église.

Mobilier classé au titre des objets par les monuments historiques.

 

Eglise Saules
Eglise Vaux en Pré light

VAUX-EN-PRE

Église Saint-Roch

Église ouverte.

L’église Saint Roch de Vaux-en-Pré, sous le vocable de Notre-Dame de l’Assomption, de l’ancien diocèse de Mâcon et de l’archiprêtré du Rousset, était déjà unie à Genouilly en 1513. Après l’Ancien Régime, la paroisse devint annexe de Saint Clément-sur-Guye et la commune assura avec peine l’entretien de la vieille église. La partie la plus ancienne est la petite nef datée du milieu du XIème siècle et aujourd'hui pfafonnée.

Inscrite à l’inventaire des monuments historiques en 1954.